Soeur Rosa Bortolin

9/10/1923 – 1/12/2022

Sr Rosa Bortolin, en religión Sœur Candelaria. Nom qui nous fait penser à une lampe, une bougie allumée, un lustre, une lumière et rappelle surtout pour les chrétiens la dévotion à Notre-Dame des Chandelles, une fête célébrée le 2 février. Son nom religieux a été choisi en l’honneur de la sainte patronne de la paroisse de Notre-Dame des Chandelles à Indaiatuba, une ville de l’intérieur de São Paulo, lieu de sa naissance. Le titre donné à Marie trouve son origine dans l’épisode de la présentation de Jésus au Temple, 40 jours après sa naissance. Les yeux du vieux Siméon voyaient Jésus « comme la lumière qui illuminerait toutes les nations », et la tradition de l’Église voyait Marie comme celle qui portait la lumière, comme la lampe qui soutient la lumière qui brille sur le monde.


Ce nom, Candelária, explique de nombreux aspects de la vie de Sr Rosa dans la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame et dans ses multiples activités.

D’origine italienne, Rosa était l’une des nombreuses filles d’une grande famille d’émigrés du Venetto qui s’était établie à l’intérieur de São Paulo au début du siècle dernier. Très dévote de la Vierge Marie, Sr. Rosa est entré dans la Congrégation comme postulante en 1949 et a commencé son noviciat en 1951 à São Paulo. Elle était une musicienne et avait une très belle voix. Elle a pu étudier un peu le violon et la théorie musicale en tant que débutante. Mais pendant longtemps elle a pu participer à la chorale de l’église de la Consolation à São Paulo et entrainer ses dons multiples.

Sr Rosa a vécu dans plusieurs communautés de São Paulo et depuis 2009, elle s’est stabilisée dans la communauté de Sedes, toujours aidée et aidante de ses sœurs et auxiliaires.

Parmi ses nombreuses activités Ir Rosa a participé à une mission accueillie par la Congrégation au début des années 1970. Le projet était de former de petites maisons pour prendre soin et éduquer les enfants pauvres ou abandonnés. Les sœurs vivaient dans de petites maisons simples avec les enfants et étaient leurs mères symboliquement. Avec Sr Camila et Sr. Natalina (décédées) Rosa a participé pendant un certain temps à ce projet. Ensuite elle s’est consacrée à aider en tant que bénévole à la garderie des Sœurs de São Vicente de Paula, une mission dans laquelle elle est restée pendant de nombreuses années, toujours en travaillant aussi comme couturière au magasin de mode ‘Prelude’ à São Paulo. Sr Rosa était une femme aux activités diverses et n’hésitait pas à en quitter une pour en fonder une autre.

À l’âge de 99 ans, l’âge auquel elle est décédée, elle aidait encore à laver la vaisselle de la communauté Sedes, accueillant toujours avec un sourire amical les visiteurs et visiteuses qui arrivaient souvent. Aussi elle passait des heures dans la chapelle à prier le chapelet. Elle s’était lentement devenue sourde et pendant les dernières années de sa vie elle atteint la surdité totale. Cela l’a grandement limité dans ces petites activités et surtout dans la musique et le chant. Malgré cela, elle a pu garder son sourire et accueillir à ceux et celles qui l’ont approchée.

De manière inattendue, elle est tombée dans de salon de la communauté et a cassé le fémur. Après l’opération, elle a été emmenée à la maison Saint-Pierre de Fourier où elle a rendu à Dieu son dernier souffle.


Chère Rosa, nous, tes sœurs, sommes reconnaissantes à Dieu pour ta vie simple et pleine dans notre Congrégation. Vous avez su soutenir à votre manière la lumière de Jésus et être comme Marie, sa mère, une petite chandelle qui a permis la diffusion plus large de la lumière de l’amour.

Dans l’action de grâces, votre sœur,

Ivone Gebara

São Paulo, le 5 décembre 2022.