Lettre aux Soeurs de la CND

17 mars 2020

Soeur Cécile MARION cnd-csa

Supérieure Générale

A toutes les Sœurs de la Congrégation Notre-Dame

Chères Sœurs,

Nous voici entrées dans un temps de turbulence et de stress mondial. Alors que nous avons commencé le carême avec le grand désir d’aller au désert, de nous convertir, de nous consacrer davantage, voilà que cela arrive d’une toute autre façon que celle imaginée.

Notre bonne volonté rencontre brutalement une tempête qui balaye nos agendas, nos programmations, nos savoirs, nos techniques. Qui emporte aussi des vies et met à rude épreuve ceux qui se battent pour les retenir.

Le coronavirus, plus fort que toutes les puissances du monde, nous fait faire une conversion à laquelle nous ne pensions pas.  Nous faisons l’expérience de la fragilité de la vie humaine et sommes amenées à l’obéissance pour la protéger. Nous faisons l’expérience que nous sommes ensemble, sur une même planète, et que rien n’est gagné ni assuré d’avance,  indépendamment de notre désir de vivre en fraternité.

Nous faisons l’expérience d’être appelées à la Foi comme les apôtres dans la barque battue par les vents : « Pourquoi avez-vous peur ?[1] Où est votre foi ?[2] »

C’est maintenant ! Aujourd’hui, et dans les semaines à venir, nous sommes appelées à cultiver et à rester dans la paix intérieure pour pouvoir la communiquer  à d’autres qui en ont besoin. Nous sommes appelées à tenir dans la fragilité et l’espérance pour d’autres qui n’en peuvent plus. Nous sommes appelées à diffuser de nous-mêmes auprès de tous ceux dont nous nous faisons proches, sans bruit, sans moyen de locomotion pour être face à face. 

Un monde où toute chose est consacrée est en train de naitre : donnons-lui notre main, notre bouche, notre cœur. Dans ce mystérieux échange entre l’homme et son Créateur – notre  Dieu – Pâques déjà est là.

Je veux aussi vous tenir informées de notre Chapitre : pourra-t-il avoir lieu aux dates prévues et dans le lieu retenu ? Vous en conviendrez aisément, nous n’avons aucune visibilité actuellement pour répondre avec certitude à ces questions. Nous arrêterons donc la décision de le maintenir ou de le reporter au vu de l’évolution des conditions sanitaires internationales, en nous fixant toutefois une date limite, sans doute fin mai – début juin, conformément aux politiques des compagnies aériennes. Nous ferons un point de situation dans un mois.

En attendant, je vous propose de poursuivre la réflexion préparatoire en adressant votre contribution au Généralat – si vous ne l’avez déjà fait – et  en accueillant la 4ème étape qui vous parviendra dès que possible[3].

Je vous rappelle la lettre de convocation que je vous avais adressée le 31 mai dernier.

Célébrer un Chapitre de Congrégation est un moment à la fois important et joyeux où toutes les Sœurs cherchent ensemble à discerner les appels de Dieu pour le monde auxquels la Congrégation est appelée à apporter son dynamisme. C’est aussi un moment où l’esprit de nos Fondateurs vient éclairer à nouveau notre histoire, notre mission éducative. C’est en quelque sorte un temps « sacré » pendant lequel le charisme et la mission peuvent s’enrichir, ainsi que chacune de nous (…)

Outre le vivre ensemble et le partage de ce qui s’est vécu depuis 2014, le Chapitre a pour objectif d’élire un Conseil Général et de réfléchir à l’avenir de la Congrégation pour qu’elle réponde en fidélité à son charisme (…)

Les sœurs qui travailleront à ce discernement communautaire qu’est un Chapitre mettront le bien commun au centre et se détacheront de leur intérêt propre (...)

Cette disponibilité n’est pas simplement une disponibilité de temps : c’est une disponibilité intérieure, spirituelle, qui permet d’accueillir l’appel pour la mission, librement et  joyeusement.

 

    Restons dans cet esprit !

    Avec toute mon affection fraternelle

                                                                                     Soeur Cécile MARION cnd-csa

                                                                                     Supérieure Générale

 

[1] Mc 4, 40 

[2] Lc 8, 25

[3] Notre réunion de CG prévue à la fin du mois est elle aussi annulée. Nous nous apprêtons à travailler par skype !