Le réseau des écoles au Congo

Il s’agit de se mettre ensemble, chefs d’Etablissement, responsables d’internat et professeurs pour réfléchir sur les questions éducatives et impulser au cœur de nos écoles l’esprit éducatif de la congrégation.

Notre objectif : avancer vers un travail en réseau

Pierre Fourier est novateur quand il dit : « Les sœurs seront consacrées à Dieu et au prochain. Elles seront d’abord maîtresses d’école et elles vivront en communauté religieuse pour être meilleures maîtresses d’école. » La Congrégation Notre-Dame est née pour former des éducatrices et des éducateurs.

Pierre Fourier associe totalement l’école à la communauté, car l’Education est un travail communautaire : on grandit ensemble. Il désirait une communauté religieuse organisée en vue de l’éducation, pour faire grandir l’autre…. en priorité les jeunes filles qui deviendraient les femmes de demain.




Les écoles Notre-Dame au Congo

A Kolwezi ce sont 2 écoles maternelles, 6 écoles primaires et 2 écoles secondaires (lycées).
A Lubumbashi, la Congrégation a ouvert, il y a six ans, un complexe scolaire privé comprenant une école maternelle et une école primaire (en progression).
A Mukula Kulu, la Congrégation assume la direction d’une école publique.

Dès les débuts de la Congrégation, notre Fondateur, Saint Pierre Fourier, nous invitait à travailler à l’éducation de toute personne « tant pauvre que riche … » ; fidèles à ce conseil, nos écoles accueillent des enfants et des adolescents de tout milieu en centre-ville ou dans les cités de périphérie. Ainsi, 5293 élèves franchissent chaque jour les portes des écoles Notre-Dame (841 élèves en maternelle ; 2341 élèves en élémentaire et 2111 élèves au lycée).

La congrégation a pris l’initiative de mettre sur pied un réseau des écoles Notre-Dame. Il aura pour mission de favoriser les liens entre toutes les écoles ; ainsi, les équipes d’enseignants se retrouveront pour une réelle collaboration pédagogique, administrative et même spirituelle.

La finalité attendue, à court terme, est celle entre autres d’uniformiser au point de vue pédagogique les enseignements et de maintenir un niveau et une qualité supérieurs dans toutes les écoles Notre-Dame, quelle que soit leur localisation (centre ou périphérie).

Tout au long de l’année, des sessions de formation sont programmées avec les chefs d’établissement, les enseignants et les sœurs. Conçues pour tisser des liens et ressourcer les personnels, elles équilibrent les temps de formation professionnelle, les moments de convivialité et d’approfondissement spirituel : repas partagé, prière ensemble et temps de formation pratique.

Témoignages d’enseignants après une formation


Moi, qui suis enseignante à l’EP6. MWANGA, par rapport à la formation reçue, voici mes impressions qui viennent du fond de mon cœur…
… Pour moi, c’est la pratique qui a été donnée pour enrichir nos connaissances. Dans l’enseignement, il y a toujours des innovations. Nous devons être à la page chaque jour. Le formateur a apporté un plus dans nos connaissances…
L’initiative prise par la congrégation a fait que tous les enseignants de Notre- Dame puissent vivre ensemble, parler le même langage surtout les slogans venus de nos fondateurs. Je cite « Fais-le grandir » ; « Que Dieu soit votre amour entier » ; « Être utile à tous et ne nuire à personne ».
KABUTWE KALENGA Cécile - EP6. MWANGA
Nous demandons de continuer à nous former, à multiplier des leçons modèles pour une bonne qualité éducative de nos élèves.

Souhaitons que cela se fasse aussi dans les séances de Sernafor dans nos écoles, nous vous prions de vous impliquer car votre soutien nous est indispensable et nous apporte un très grand réconfort.

Au nom de tous les enseignants, nous vous disons : courage ! Et que le Bon Dieu vous accompagne dans toutes les bonnes idées pour le développement de nos écoles Notre- Dame.
Jean MAKUBA - EPI. WAMINIFU


Etre mère d’un enfant n’est pas seulement être liée directement par le sang avec lui ». Nous unir pour nous former c’est plus qu’être Mère ... Sans aucun doute, la formation cadre avec l’objectif de la fondatrice ALIX le CLERC ; nous citons encore « Fais-les grandir ». Elle nous aidera à approfondir l’œuvre commencée. Que cela puisse être régulier pour notre bien et celui de nos enfants.
Les Enseignants présents à la formation