Vietnam

La Congrégation Notre-Dame au Vietnam.

Brève histoire de la vicairie


En 1935, en répondant l’appel du pape Pio XI, les 12 sœurs missionnaires de la congrégation Notre Dame ont pris le large et traversé l’océan . Elles sont arrivées au mont de Lang Bian à Da Lat, Viet Nam. Un couvent et une école pour les jeunes filles ont été construits. Puis les petites écoles pour les enfants pauvres dans les villages des montagnards ont poussé rapidement ((MLon, Trường Xuân, Công Hinh).

En 1937, les sœurs sont parties vers le nord du Viet Nam, elles ont ouvert l’école Notre-Dame du Rosaire, à 5kms de la capitale Ha Noi, mais à cause de la guerre, elles ont dû quitter cette région en 1954.

En 1950, les sœurs missionnaires sont descendues aussi au sud. La communauté de Regina Mundi est installée à Saigon, puis un jardin d’enfants et une école bientôt construits, aux portails largement ouverts pour recevoir les filles. Les sœurs se disaient dans la joie « faisons-les grandir » !

La spiritualité de l’Incarnation reste toujours primordiale et la mission éducative existe jusqu’aujourd’hui dans les milieux bien différents : école, paroisse, hôpital.

Chaque année, la vicairie accueille environ 6 nouvelles postulantes.

Les sœurs sont 89 en total en 2015.

L’essentiel de ce qui anime notre présence dans ce pays

Vivre la spiritualité de l’Incarnation, vivre en communion entre sœurs et collaborer avec laïcs pour se livrer à l’éducation en vue d’une société plus juste et fraternelle.



Implantations et Activités principales

Aujourd’hui, les sœurs Notre-Dame sont présentes et rendent service dans les cinq diocèses du sud Viet Nam :

- Lam Dong : catéchèse dans deux paroisses ; accompagnement des jeunes, en particulier les jeunes des minorités ethniques ; travail avec le Caritas du diocèse.



- Ban Me Thuot : formation des catéchistes et éveil à la foi des montagnards dans trois paroisses, cours de rattrapage pour les primaires.



- Xuan Loc : école maternelle ; éducation à la foi dans une grande paroisse, accompagnement des jeunes ouvriers immigrants, soins pour les personnes âgées isolées.

- Sai Gon : maisons de formation de quatre étapes (aspirandat, postulat, noviciat, scolasticat) ; école du cœur primaire et secondaire gratuite pour les pauvres ; catéchèse et formation des catéchistes dans plusieurs paroisses, enseignement dans les écoles d’état et universités, counseling, enseignement théologique et biblique dans les Instituts Inter-congrégations, centre médical diagnostic, enseignement des langues français et anglais, traduction biblique…



- Long Xuyen : deux foyers pour les lycéennes et étudiantes, accompagnement des jeunes à la campagne.



http://dongducba.net/

https://www.facebook.com/dongducba