CADHAC

Sœur Consuelo Morales a fondé le Cadhac (Ciudadano en apoyo a los derechos humanos) en 1993 devant l’urgence de défendre et promouvoir les droits fondamentaux des hommes et des femmes. Aujourd’hui, son travail est plus que jamais d’actualité au Mexique.

Entretien avec Consuelo Morales


La situation au Mexique est préoccupante : luttes de territoire entre les cartels de la drogue ; interventions violente de l’armée ; drogue ; extorsion ; traite des personnes et traite des organes…
Au cœur de cette situation, quelle est notre action ?
- Accompagner les familles de disparus pour qu’elles passent de la peur à l’action en demandant l’ouverture d’une enquête
- Connaître les lois et le système juridique pour faciliter la compréhension des personnes
- Coopérer avec le procureur général pour étudier chaque situation de disparition
- Animer avec les familles des temps de parole et de prière qui libèrent et permettent de continuer à vivre.

Au cœur de cette réalité qui laisse démuni, je trouve des sources d'espérance et de joie :
- Voir des mères continuer à chercher leur enfant sans se décourager
- Regarder un petit enfant qui grandit malgré la disparition de son père
- Voir des personnes simples mieux informées que les députés et qui leur expliquent les situations et les possibles
- Constater parfois dans les lois des évolutions au bénéfice des plus petits
- Recevoir des personnes le privilège de les accompagner dans cette lutte pour la vérité et la liberté
Quand je suis ‘en bas’, je prie plus … souvent c’est lorsque j'oublie que Dieu est là et qu’il y a un message pour moi au cœur de la difficulté.