blas

Soeur Rocilda Rodrigues Chaves

 

28/03/1931 – 06/11/2021

 

“En silence, abandonne-toi au Seigneur »…

 

Dans le mystère de cet abandon, nous avons vécu le silence de Sr Rocilda durant les dernières années de sa vie. Malade et continuellement endormie, nous lui avons rendu
visite et n’avons senti que sa respiration douce nous accompagnait jusqu’à ce qu’en un instant elle s’est arrêtée et elle a rendu son dernier souffle. Sa vie précaire ces dernières
années nous a beaucoup marqués, ainsi que à sa chère famille qui la visitait souvent.

Rocilda, comme nous toutes, a une histoire dans le Vicarie du Brésil.
Née à Senador Pompeu, état du Ceará en 1931, elle est venue à São Paulo avec sa famille 1942.
En 1950, elle entre comme postulante dans la Congrégation où sa sœur Otília était déjà rentrée depuis quelques années. Elle fait toute sa formation religieuse à São Paulo ainsi
que ses voeux.
Diplômée en histoire, Rocilda était en fait une artiste. Pendant toute sa vie elle a cousu, brodé, peint, en plus d’avoir enseigné dans différentes écoles de São Paulo, Erexim et
Porto Alegre. De plus, elle a été ministre de l’Eucharistie, visiteuse auprès des malades, animatrice de cercles bibliques dans de nombreuses paroisses où elle a travaillé.
Toujours très intéressée à apprendre de nouvelles choses, elle a suivi aussi de nombreux cours d’éducation populaire, d’études bibliques et acupuncture.
Elle s’est également consacrée à la médecine alternative, ayant appris à faire des massages et de l’acupuncture par pression et aider de nombreuses personnes dans les
quartiers où elle a travaillé.
Avec Sœur Francisca Daga elle est allée pendant quelques années à Kinkondja, Congo faisant partie d’un projet du Généralat de l’époque d’entraide missionnaire entre les
vicairies. Á son retour elle est allée travailler au Jardin Primavera dans la périphérie de São Paulo où elle est restée 16 ans faisant la formation de groupes pour la médicine
alternative et au service des besoins de l’Église locale.
D’un tempérament plus introspectif, mais en même temps très accueillante et serviable, elle aidait tous ceux et celles qui la sollicitaient et avaient besoin de ses services. Depuis
son arrivée à la Maison Saint Pierre Fourier, elle s’est occupée de raccommoder et de coudre les vêtements de la maison, donnant à chaque sœur accueil et attention avec son
travail dévoué et bien fait.

Sr Rocilda fait partie de l’histoire de notre Congrégation, composée de personnes si diverses, mais toutes unies par les idéaux de construire de nouvelles relations humaines
basées sur l’Évangile de Jésus sous l’inspiration de Mère Alix et Pierre Fourier.
Nous remercions Dieu d’avoir eu Sœur Rocilda parmi nous pour colorer la diversité de notre Vicarie de sa personnalité unique, de son service, de sa tendresse et de son
dévouement à Jésus Christ chaque jour de sa vie.


Avec gratitude et amitié,
Ta sœur,
Ivone Gebara
São Paulo, 10/11/2021