Nouvelles du Brésil

Chères sœurs, bonne semaine!

Ici au Brésil  la situation reste difficile, les cas de Covid-19 augmentent chaque jour, principalement à São Paulo, mais aussi dans d’autres États.

Nos Sœurs vont toujours bien. Jusqu’à présent, nous n’avons eu aucun cas dans nos communautés.

Je reste uni avec vous et vos pays.

Je continue de poster les partages des sœurs:

 

“Personellement je ne suis pas en réclusion puisque je travaille dans l’Assistance Sociale de Manaus, espécialement dans le CRAS ( Centre de Référence d’Assistance Social).situé dans le même quartier dans lequel je vis. Je travaille dans une équipe  avec trois autres personnes, travailleuses sociales comme moi. En ce moment, nous donnons les orientations aux personnes qui ont besoin  d’ accéder aux programmes sociaux. La majorité de ces personnes sont déjà bénéficiaires d’autres programmes d’aide. Nous sommes responsables non seulement des gens qui frequentent le Centre de Référence mais aussi pour l’accompagnement à domicile et pour fournir des informations à la Municipalité et au Gouvernement Féderal sur leur situation.

En ce moment de Pandémie des mesures de sécurité ont été prises pour garantir notre service à la population étant donné que notre travail est essenciel pour les aider. Nous nous protegeons par les masques et l’alchool gel même si ces produits manquent à Manaus.

À cause de la situation une bonne partie de notre travail se fait par télephonne et whatsap. Néanmoins, ceux qui n’ont pas accés a ces moyens viennent au bureau et à cause de cela nous avons mis en place une vraie barrière de protection pour les recevoir. Nous nous rendons compte de la quantité imense de personnes déprimés puisque n’ont plus de travail pour nourrir leurs familles. D’autres ont des familles nombreuses qui vivent dans une seule petite chambre sans le moyens de garder la distance requise pour la prévention et l’higiène. Pour le moment une petite lumière s’est faite dans la vie de ces gens puisque le gouvernement  féderal a promis une aide émergencielle aux sans emploi. À ce sujet nous essayons de faire ce qui est possible pour que les gens ayent des informations nécessaires.”

Sr Gleide / Manaus

 

 

« Quelles questions se posent souvent dans ma tetê?

Nous savons que ce sont des moments difficiles, défiant nos limites quotidiennes.

Avec ça je me demande toujours? Y a-t-il des espoirs? Pouvons-nous rêver de jours meilleurs? Nous connaissons-nous vraiment en tant que sœurs de la communauté, passant autant de temps ensemble?

Tout cela m’aide à grandir avec les lumières divines.

C’est le bon moment pour apprendre à me connaître à l’intérieur et à m’exprimer à l’extérieur. Aider la communauté dans les petites choses du quotidien, avec la division des activités domestiques comme: laver la vaisselle, nettoyer une pièce, balayer l’esprit et nourrir l’espace intérieur de chacun de nous.

Je reste ferme dans la foi, avec l’espoir allumé, tout ce que nous vivons et ressentons passera bientôt. Dans mes prières, je demande toujours à Dieu d’éclairer mes journées avec créativité, musique, relaxation, exercices physiques et mentaux et études.

Nous allons vaincre le virus mes sœurs!

Étreinte fraternelle à tous et même à la vue! »

Sr. Janyele Ribeiro/Manaus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *