Avec chacune de vous

Chères Edith, Arlene, Jacqueline-Thérèse, Mireille, Thérèse, Jenny, Françoise, Majka, Thanh Nga, Consuelo,

En ce jour d’inauguration de notre espace réservé pour « Vivre ensemble ce temps spécial », je vous rejoins en espérant que vous pourrez me lire sans trop de difficulté (personnellement, je dois toujours me connecter 2 fois, sans me préoccuper du message d’erreur me disant que je n’ai pas droit d’accès !). Je vous encourage aussi à utiliser google translate car tout est en Français… Pardon Majka !

Comme nous avons pensé à cet espace pour nous donner des nouvelles une fois par semaine si possible, je commence : tout va bien à Fontenay ; nous nous soutenons mutuellement et, après beaucoup de travaux pour remédier aux désordres de la maison, nous mesurons le privilège de disposer d’un espace aussi grand et d’un jardin ! 

Aujourd’hui, nous fêtons Saint Jean-Baptiste de La Salle : une pensée toute particulière pour nos Frères des Ecoles Chrétiennes qui s’apprêtaient à nous accueillir dans leur maison généralice à Rome. Frère Alvimar, brésilien, avec qui nous avions tout préparé, vient de m’écrire un mail pour me dire que la maison nous restait ouverte quand nous le voulions !

Enfin, après avoir dit tous les soirs la prière à Saint Pierre Fourier retrouvée par une ancienne élève et transmise à Sr. Marie-Paule Sieffert, nous allons dire maintenant celle que nous connaissons mieux encore :

O bon Seigneur ! O tout sage Seigneur ! O très riche Seigneur ! O très puissant Seigneur !

Quand nous ignorons ce que nous devons faire, quand nous ne savons plus à qui recourir,

une seule chose nous reste, mais qui est admirable et souveraine,

c’est que nous dressions nos yeux, nos mains, nos coeurs, nos souhaits, nos désirs, nos espérances, nos intentions,

tout ce qui est en nous et qui dépend de nous, vers votre sainte Majesté, ainsi que présentement nous faisons en toute humilité. 

Lettre du 12. 06.1630

Nous pouvons la dire en union de coeur !

Et puis, n’hésitez pas à téléphoner quand vous le souhaitez. Je vous embrasse

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *